*


All times are UTC + 1 hour



Post new topic This topic is locked, you cannot edit posts or make further replies.
 [ 1413 posts ]  Go to page Previous  1 ... 131, 132, 133, 134, 135, 136, 137 ... 142  Next
Author Message
 Post subject: Re: Epic Infinity & Bullshit Light Wind Claims
PostPosted: Sat Apr 13, 2013 12:14 am 
Offline
Frequent Poster

Joined: Tue Oct 10, 2006 6:02 pm
Posts: 259
Location: UK
SupaEZ wrote:
"My kite" because it is Sooooo big at 19m2 as been named a monster by a few guys on this thread

Not "his" (the V3).....in any case re read that post...i added more words to make you understand it



No, please don't add anymore words, I understood it the first time. It is quite plainly the saddest thing I have ever read on a kitesurf forum and it made me throw up in my own mouth a little

I can't believe someone on a public forum would be writing Billy Shatner style spoken word poetry about how his kite is better/bigger than someone else's,
whilst referring to his own kite as the "monster" in some kinda weird cock reference.

I wish I had never seen it, but like accidently spying your granny's t!ts, what is seen cannot be unseen...


Top
Profile
 Post subject: Re: Epic Infinity & Bullshit Light Wind Claims
PostPosted: Sat Apr 13, 2013 2:39 am 
Offline
Frequent Poster
User avatar

Joined: Wed Oct 31, 2012 11:08 pm
Posts: 400
Location: Venice, Florida
I think we are actually witnessing the unraveling of someone's sanity. Last year, what he wrote
was somewhat lucid and understandable, even if it was too full of periods and emoticons. Now
you almost can't understand what he is ranting about, and what you catch here and there is
hostility towards Dimitri and childish gibbering, mostly about the size of his "kite". I think it might
be the onset of Alzheimers. Given that some of the hallmarks of the onset of dementia are
confusion, childish behavior and unreasonable hostility, this might actually be what is going on
here. When you read his next installment, run down the mental checklist of symptoms. Let's all
pay close attention to what he says next:


Top
Profile
 Post subject: Re: Epic Infinity & Bullshit Light Wind Claims
PostPosted: Sat Apr 13, 2013 11:02 am 
Offline
Rare Poster

Joined: Tue Dec 18, 2012 10:11 am
Posts: 49
Location: Australia
paulie wrote:

I wish I had never seen it, but like accidently spying your granny's t!ts, what is seen cannot be unseen...


Classic.


Last edited by EastCC on Sat Apr 13, 2013 8:33 pm, edited 2 times in total.

Top
Profile
 Post subject: Re: Epic Infinity & Bullshit Light Wind Claims
PostPosted: Sat Apr 13, 2013 2:24 pm 
Offline
Very Frequent Poster
User avatar

Joined: Fri Jan 09, 2009 4:49 am
Posts: 3586
Location: Japan
FabsPH wrote:
blablablablablablablablablabla
blablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablabla
blablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablabla... bla.

Mine's bigger than yours.


Top
Profile
 Post subject: Re: Epic Infinity & Bullshit Light Wind Claims
PostPosted: Sat Apr 13, 2013 6:02 pm 
Offline
Very Frequent Poster

Joined: Sun Feb 04, 2007 10:48 pm
Posts: 1230
So you had the v3 out in 12-14kts ? I must have missed that post... possible since there's over 1300 of them so far.
I'm guessing you were on your surfboard (the North whatever that one was)... you probably had to much power for the surfboard... you probably would've had a great
time on a TT in those winds with the V3. 12-14kts isn't really light winds.

If you're going to refute LW wind claims you have to try the kite in LW's on the water :)
My understanding is the V3 is designed for an average weight rider using a TT in 8-12kts. You're not average weight and you're not really in light winds.

Nice try though.


Top
Profile
 Post subject: Re: Epic Infinity & Bullshit Light Wind Claims
PostPosted: Sat Apr 13, 2013 6:10 pm 
Offline
Very Frequent Poster

Joined: Sun Feb 04, 2007 10:48 pm
Posts: 1230
For some reason when I reply to this thread the page is really buggered up... but only on this thread... the other threads are fine.
I wonder if that's because this thread has been inundated with rampant BS... the holding tank isn't big enough probably.

@East... that quote you put up there is way outta wack... supaez didn't say that... pauli did.


Top
Profile
 Post subject: Re: Epic Infinity & Bullshit Light Wind Claims
PostPosted: Sat Apr 13, 2013 8:16 pm 
Offline
Frequent Poster
User avatar

Joined: Wed Oct 31, 2012 11:08 pm
Posts: 400
Location: Venice, Florida
I think Fabs messed it up with the blablabla post, because it got messed up only when it switched to the current page.
When it flips to the next page (and it will :P ), it will be fine.


Top
Profile
 Post subject: Re: Epic Infinity & Bullshit Light Wind Claims
PostPosted: Sat Apr 13, 2013 8:29 pm 
Offline
Frequent Poster
User avatar

Joined: Wed Oct 31, 2012 11:08 pm
Posts: 400
Location: Venice, Florida
frankm1960 wrote:
supaez didn't say that... pauli did.


Oh, that's the beauty of the format this forum is in. Check it out:

SupaEZ wrote:
I am a overly-competitive, self-important passive-aggressive blowhard with a cock fetish, suffering from a case of early-onset dementia.
Also, sometimes I kite, but mostly the first thing takes up all my time.


Aha! The truth is revealed! :D


Top
Profile
 Post subject: Re: Epic Infinity & Bullshit Light Wind Claims
PostPosted: Sun Apr 14, 2013 1:03 am 
Offline
Very Frequent Poster

Joined: Fri Jan 24, 2003 1:00 am
Posts: 700
Pumpy wrote:
UKSurf wrote:
MOMI wrote:
If the infinite good or bad depends on me, the designer of the infinite. Whether you like it or not, this is my problem. This is not a problem of Dimitri, to Dimitri was among those who love the endless and those who do not like the infinite or Dimitri, it's their problem. I try all the time to design kites for people not professionals only. Kites to enjoy and feel safe, your opinion is very important, the opinions of disgruntled for one reason or another does not matter at all.

Epic Kites in the market today and will set the tone for the future.
All publicity is good publicity, and time will tell...


I dont think anyone on this thread would question your ability as a designer Momi. In my opinion you are one of the most talented kite designers in the industry. But at the end of the day every kite design these days is about tradeoffs, if it is better at one thing it is worse at something else. From what I have seen the Infinity and the Fat Lady are great light wind freestyle kites, but they are not going to compete with the high aspect / large surface area kites in ultra light winds. I think this is more about the marketing than the design :)


Agree Mr UKSurf. Momi's competence as a designer is NOT the issue. The issue is the BS marketing approach by Epic.

Is the ~16m Epic Infinity a good medium-light wind freestyle kite? Yes, undoubtedly.

Can it perform as well in light winds as a ~19m kites? No! And to claim otherwise is BS.

Can it perform on a SUP or whatever in "2-4 knots"? No! And to claim otherwise is complete BS.

Can it even perform in < 7-8 knots? No. And to claim it can is BS.

Does it have a deep luff curve in order to maximise its ~16m low-end? Yes. With the unfortunate tradeoff that it sits very deep in the window and drags downwind.

Rest assured MOMI - your quality and competence as a kite designer is not in question. Unfortunately though, to a certain extent, you are being tarnished by association with the bullshit MARKETING coming from Epic.

The ~16m Epic Infinity is not significantly better, or worse, than any other medium-light wind freestyle kite "out there" with a deep luff curve. For Epic to claim otherwise is BS and disrespectful to other kite designers and kite companies. The BS must be counterbalanced. Hence this thread.

Pumpy ........................... :pump:


Actually, while we're on the subject, a lot of riders would be interested to learn MOMI's opinion on the "2-4 knot" claim and the ACTUAL low-end for this kite. As the designer, MOMI, probably more than most, would know the true light wind capabilities for this kite.


Top
Profile
 Post subject: Re: Epic Infinity & Bullshit Light Wind Claims
PostPosted: Sun Apr 14, 2013 2:16 am 
Offline
Very Frequent Poster

Joined: Sun Feb 04, 2007 10:48 pm
Posts: 1230
Pump me up wrote:
Actually, while we're on the subject, a lot of riders would be interested to learn MOMI's opinion on the "2-4 knot" claim and the ACTUAL low-end for this kite. As the designer, MOMI, probably more than most, would know the true light wind capabilities for this kite.


Why would that be ? The person testing the kite would have the best feel for that.
Designers use software, testers use the kite. I think a designer would have some idea of what a kite can do but it's only until someone tries it out you really get to know what's going on.

Oh well more BS for the pile.

Hey .. what the hells wrong with this thread any way ? Entertainment value is going right down.


Top
Profile
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic This topic is locked, you cannot edit posts or make further replies.
 [ 1413 posts ]  Go to page Previous  1 ... 131, 132, 133, 134, 135, 136, 137 ... 142  Next

All times are UTC + 1 hour


Who is online

Users browsing this forum: Exabot [Bot], Google [Bot], Jbrook and 38 guests


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group